Taux: tension aux USA (après stats) & sur dette périphérique

le
0

(CercleFinance.com) - L'intervention de Janet Yellen devant une commission mixte du Congrès a clarifié ses intentions sur les taux (ils vont être prochainement relevés) et sur ses intentions: elle reste à son poste et compte bien aller au bout de son mandat qui coure jusqu'en janvier 2018.

Janet Yellen affirme qu'une hausse de taux est imminente et même si elle n'avait rien dit ce jeudi, les marchés auraient fait le même pari au vu de la déferlante de statistiques qui ont été publiées aux Etats Unis à 14H30.

Ce sont des chiffres 'forts', parfois surprenants, qui alimentent une nouvelle tension des taux d'intérêt depuis 14H30 (+3,5Pts à 2,26% sur le '10 ans' US, le '30 ans' grimpe vers 2.97%) avec une brusque poussée de l'inflation aux Etats Unis en octobre.

Le CPI -attentivement surveillé par la FED- fait un bond de +0,4% (dont +0,2% pour les prix des carburants) et atteint +1,6% en rythme annuel (donnée brute), mais aussi et surtout +2,1% en 'core' (hors alimentation et énergie).

Les chiffres des mises en chantier de logements neufs créent également une vive émotion avec une envolée historique de +25,5% au mois d'octobre (du jamais vu depuis 9 ans), ce qui semble traduire un véritable emballement.

Une bonne partie de la hausse est due à un invraisemblable 'rattrapage' de +75,5% dans le secteur des 'condos' (immeubles résidentiels, logements en copropriété).

C'est beaucoup plus calme du côté des permis de construire avec seulement +0,3%.

L'indice Philly Fed ressort à +7,6, (un chiffre robuste), les inscriptions hebdomadaires au chômage plongent de -19.000 à 235.000, la moyenne sur 1 mois recule de -6.500 à 253.500, plus faible total depuis... 1973.

La dégradation des T-Bonds US n'affecte pas pour une fois les Bunds ni les OAT puisque les 2 références européennes se détendent de -2Pts de base à 0,283% et 0,728% respectivement.

Mais l'aversion au risque pénalise de nouveau les dettes périphériques avec +7Pts de base sur les 'BTP' italiens (à 2,11%), +6,5Pts sur les 'bonos' espagnols à 1,618%, +8Pts sur le '10 ans' portugais à 3.757%.

Hors zone Euro, petite dégradation sur les 'Gilts' britanniques qui affichent +3Pts à 1,41% et détente symétrique du '10 ans' helvétique à -0,13%.

Enfin, le rendement du '10 ans' japonais aligne une 3ème séance avec un rendement très légèrement positif de 0,03% mais la banque du Japon va renvoyer la rémunération vers 0,00% ou -0,00% en déclenchant une opération de rachat illimité de dette gouvernementale.

Le marché obligataire nippon est tout simplement aboli, il n'a plus aucune fonction de valorisation ou d'anticipation du risque.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux