Taux: stabilité des Bunds et T-Bonds, plongeon au Portugal.

le
0

(CercleFinance.com) - Toute petite journée sur les marchés obligataires, étroites variations, volumes médiocres, consolidation à plat de la séance de la veille.

Quel contraste avec les actions qui ont chuté de -2,5% à -3% en intraday dans de gros volumes (5,5MdsE échangés à Paris).

Les spécialistes des marchés de taux n'ont pas observé de rotation sectorielle en faveur des bons du Trésor et les Bunds se sont même légèrement dégradés de 1Pt de base à 0,235% contre 0,225%.

Les OAT ont fluctué de la même façon à 0,613%, ce qui les met pratiquement à parité avec le '10 ans' belge (0,618%).

Une petite embellie s'est matérialisé sur les 'bonos' espagnols à 1,755% contre 1,7750% et les BTP italiens ont fini quasi inchangés (-1Pt de base à 1,69%.

Ce calme apparent ne saurait faire oublier le 'coup de tabac' qui a frappé les '10 ans' portugais avec une tension de +33Pts de base à 3,54% (contre 2,54% il y a une semaine).

Une envolée de +90Pts de base en moins de 2 semaines, c'est très mauvais signe et il ne faudrait pas qu'une forme de contamination gagne les 'bonos' ou les 'BTP' italiens (alors que la santé des banques inquiète fortement les marchés, avec des 'primes' vertigineuses sur les CDS bancaires.

Côté chiffres 'macro', cette séance de mardi fut assez pauvre : la production industrielle allemande a reculé de 1,2% en décembre en rythme séquentiel, après une baisse de 0,1% en novembre (chiffre révisé de -0,3%).

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont pour leur part reculé de 0,1% en décembre, après -0,4% (chiffre révisé de -0,3%) et contre une stabilité envisagée par le consensus.

Un chiffre mineur, sans impact sur les T-Bonds, stables à 1,745%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux