Taux: pluie de records absolus (Allemagne, UK, Autriche...).

le
0

(CercleFinance.com) - Les records historiques pleuvent en ce jeudi, malgré une actualité économique plutôt 'light': la hausse générale des marchés obligataires se poursuit, en harmonie avec la tendance haussière long terme qui trouve son origine en 1981 (25 ans de décrue, à l'exception du krach de 1994... c'était il y a 22 ans).

Le Bund allemand établit un nouveau record historique de clôture avec un rendement tombé à un 'plus bas absolu' de 0,023% ce matin avant d'en terminer ce soir à 0,033%.

Encore un ou deux mauvais chiffres concernant l'inflation ou la croissance et le '10 ans' allemand basculera en territoire négatif (en France, c'est le '8 ans' qui passe négatif).

Nos OAT ont vu leur rendement repasser sous les 0,4% (à 0,375% en séance et 0,384% en clôture contre 0,415% mercredi.

Le '10 ans' autrichien établit également un record à 0,215%, le '10 ans' néerlandais fait également une incursion sous le seuil symbolique des 0,25%, à 0,248% (et 0,238% au plus bas) mais il lui reste encore 7Pts de base à perdre pour retracer son plancher des 0,185% de début avril (le 7).

Les 'Bonos' espagnols ne déméritent pas avec une décrue de -1Pt à 1,422% et les BTP italiens effacent 1,5Pts de base 1à 1,297%, de même que le '10 ans ' portugais 3,0650%.

Il faut croire que la 'City' ne croit pas tellement au 'Brexit' malgré des sondages serrés: la volonté du gouvernement britannique d'utiliser tous les moyens pour mettre en échec une sortie de l'UE rassure les détenteurs de 'Gilts': le '10 ans' vient également un record absolu à 1,222% (et 1,24% au final), bien loin du précédent plancher des 1,30% du 11 février dernier.

Outre Atlantique, les T-Bonds semblent bien partis pour enfoncer le plancher moyen terme des 1,70/1,695% avec une décrue de -3Pts à 1,6730%. Les signaux négatifs continuent de s'accumuler : selon le Département du Commerce US, les stocks des grossistes ont gonflé de +0,6% en avril, après +0,2% en mars, alors que le consensus tablait sur une décrue vers +0,1%.

Ce chiffre traduit un accroissement des invendus et équivaut à un signal négatif concernant la consommation.

NB: la principale référence immobilière aux US, l'emprunt à '30 ans' vient de repasser sous les 2,45%, ce qui pourrait préfigurer une glissade vers 2%

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux