Taux: petite consolidation vu l'euphorie sur les actions.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions sont tellement euphoriques que cela commence à faire de l'ombre aux marchés obligataires: pas de 12ème séance de hausse consécutive ce lundi, mais des prises de profit très modérées, voir symboliques.

Aucun stimulus statistique n'était susceptible d'influencer la tendance ce lundi, le calendrier étant vide en Europe comme aux Etats Unis.

Seul petit 'éclair' dans un ciel apparemment sans nuage, Esther George, la présidente de la FED de Kansas City a déclaré que 'les taux sont à un niveau trop bas par rapport aux progrès réalisés par l'économie américaine, ce qui peut engendrer des risques' (on suppose qu'il s'agit de bulles d'actifs).

Message reçu par les opérateurs US puisque les T-Bonds se retendent de 6Pts de base à 1,42% (un plancher de 1,3250% avait été atteint mercredi dernier).

Les yeux sont également braqués sur l'Italie depuis la fin de la semaine dernière alors que le gouvernement de Matteo Renzi continue d'évoquer une recapitalisation des banques régionales en difficulté à hauteur de 40MdsE, même si cette stratégie risque de susciter un veto de l'Allemagne.

Les 'BTP' italiens se dégradent de 1 tout petit point à 1,1980% mais demeurent au contact des planchers de mars 2015 (1,2%).

Les 'bonos' espagnols ressortent également peu changés à 1,15% (stabilité) et les OAT se tendent de +1,5Pt à 1,1200% contre 0,104%.

Un nouveau record absolu a par contré été battu par le '10 ans' néerlandais qui a effectué sa première incursion de l'histoire en territoire négatif à à -0,009% avant d'en terminer à 0,025%.

Les 'Gilts' britanniques consolident en revanche de +3Pts de base à 0,765% alors que James Cameron à mis fin à un suspens qui aurait pu durer jusqu'à début septembre en annonçant que Theresa May allait lui succéder dès ce mercredi, donc sous 48H: mais cela n'éteint pas complètement l'incertitude politique au Royaume Uni, et notamment le calendrier du 'Brexit'.

Enfin, petite dégradation de 1Pt sur le '10 ans' japonais à -0,287% alors que Ben Bernanke s'est dit convaincu que son homologue japonais (H.Kuroda) était ouvert à de nouvelles stratégies monétaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux