Taux: pas affectés par un dernier sondage 'contrariant'.

le
0

(CercleFinance.com) - Quel contraste entre la volatilité des indices boursiers et la 'zenitude' des marchés obligataires qui se sont offert une séance de calme et de sérénité, avec des écarts symboliques n'allant que très rarement au-delà des +1 ou -1Pt de base.

Aucune réaction en toute fin de séance à un sondage donnant le 'Brexit' en tête des intentions de vote (tous les précédents donnaient le 'stay' -ou le 'Bremain'- vainqueur): cela n'a pas bouleversé les opérateurs puisque les 'Gilts' se sont légèrement dégradés de +3Pts à 1,323%.

Aux Etats Unis, second rendez-vous avec les parlementaires américains pour Janet Yellen (Humphey/Hawkins testimony) qui juge l'économie suffisamment robuste pour justifier des taux plus élevés (mais le 'Brexit' imminent contraint la FEd à différer la normalisation).

Le seul chiffre US du jour lui donne raison: les ventes de logements neufs battent des records de près de 10 ans. La hausse atteint +4,5% sur 12 mois, à 5,53Mns de transactions, le total le plus élevé depuis février 2007.

Les T-Bonds dupliquent leur comportement de la veille avec +1,5Pts à 1,700%.

En Europe les Bunds se dégradent légèrement et retrouvent leur niveau de lundi (0,0580% contre 0,5000%), des OAT finissent parfaitement stables à 0,418%, de même que les 'Bonos' espagnols à 1,50% ou le '10 ans' belge à 0,457%.

L'embellie se poursuit sur les BTP italiens qui effacent 2Pts de rendement supplémentaires à 1,3480% et le '10 ans 'portugais se détend de 3Pts à 3,145%.

Enfin, côté Asie, le '10 ans' japonais finit parfaitement inchangé à -0,145%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux