Taux: nouvelle dégradation de l'obligataire, Clinton mène ?

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés sont de nouveau en train de basculer dans l'euphorie alors qu'un sondage non officiel 'sortie des urnes' (divulgué sur Slate et Vice News) donne Hillary Clinton gagnante pratiquement tous les 'swing states' qui feront basculer l'élection présidentielle, les autres étant déjà acquis aux 2 candidats.

L'atmosphère s'était soudain détendue lundi alors que le FBI -d'ordinaire pugnace quand il détient des preuves- annonçait qu'il renonce -pour la 2ème fois en 3 mois- à toute procédure à l'encontre d'Hillary Clinton dont la 'grave négligence' a permis que ses mails soient lus par des personnes non-habilitées.

Les marchés se détournent de nouveau des placements de précaution et en priorité des T-Bonds US qui se retendent de +3,5Pts vers 1,863%, puis des Bunds (+3,7Pts à 0,1880%) ou des OAT (+4Pts à 0,5020%).

Les dettes périphériques ne sont pas épargnées : les 'bonos' espagnols prennent +1,6% à 1,261%, les BTP italiens +1,2Pts à 1,723%.

Tout comme lundi, la pire performance revient aux 'Gilts' britanniques avec +4,5Pts à 1,2470%

Une tension des taux ce mardi contrevient à l'attitude que les marchés auraient dû naturellement adopter en réaction aux mauvais 'chiffres du jour': il y aurait largement de quoi justifier l'achat de bons du Trésor alors que les exportations chinoises ont chuté de 7,3% en octobre (après -10% en septembre), les imports ont reculé de 1,4% (trahissant une demande intérieure toujours précaire).

Le déficit commercial de la France s'est creusé à 4,77MdsE en septembre (net repli des exportations) après -4,2MdsE en août: le déficit cumulé 2016 atteint 36,7MdsE (soit +10% sur 2015, et aucune amélioration en vue avec le rebond des matières premières).

Enfin, production industrielle allemande chute de -1,8%, sa plus forte baisse mensuelle depuis août 2014 (après +3,0% en août).

Mais heureusement, les investisseurs sont en train de se convaincre que la championne de Wall Street prêtera bien serment le 20 janvier prochain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux