Taux: nette détente généralisée après un très mauvais PMI US

le
0

(CercleFinance.com) - Très belle journée sur les marchés obligataires qui semblent tenir pour acquis un statu quo sur les taux US fin septembre et probablement en décembre.

Cette conviction découle de la chute spectaculaire de l'ISM des 'services' américain qui enregistre une chute de plus de 4Pts -de 55,5 vers 51,4 (déjouant un consensus de 54,7 à 55).

C'est encore pire au niveau des entrées de nouvelles commandes: elles plongent de -9Pts, à 51.4 contre 60,3, plus brutale contraction depuis janvier 2008 et pire score depuis décembre 2013.

Le secteur tertiaire, c'est le 1er pourvoyeur d'emplois aux Etats Unis... et ce chiffre corrobore le ralentissement des créations d'emploi en août tel que constaté vendredi dernier.

Tout ceci affecte donc les projections des économistes et occasionne une nette détente sur les marchés obligataires qui 'actent' un statu quo de la FED le 21 septembre (à 15/85) et potentiellement le 14 décembre prochain.

Le '10 ans' US se détend de 6Pts à 1,543, les Bunds et les OAT de -7Pts à -0,011% et 0,1081% respectivement, écart identique sur les 'bonos' espagnols (à 0,93%) et -6Pts sur les BTP italiens à 1,095%.

Au Royaume Uni, les 'Gilts' se détendent également de -6% à 0,658%.

Cela faisait longtemps qu'une détente généralisé de plus 6Pts n'était pas arrivée.

En Europe, les signaux de croissance languissante se succèdent: après des PMI en berne lundi (chiffres révisés), les commandes industrielles allemandes n'ont rebondi que de 0,2% en juillet, alors que les économistes anticipaient une hausse de 0,5% en moyenne.

La croissance helvétique a été revue à +0,6% contre +0,8% au 2ème trimestre (contre +2% en septembre 2015).

Le '10 ans' suisse a glissé jusque vers -0,51% avant d'en terminer vers -0,495% (3Pts); le '30 ans' s'inscrit de nouveau en territoire négatif (-0,045%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux