Taux: nette dégradation avec des marchés en mode 'risk on'.

le
0

(CercleFinance.com) - Pas de chiffres marquants eu Europe aujourd'hui, et rien qui vienne contrebalancer une inflation redevenue négative de -0,2% dans l'Eurozone.

Les indices boursiers poursuivent leur marche en avant, en mode 'risk-on', les actions alignent une 5ème hausse consécutive qui commence à faire de l'ombre aux dettes d'état, malgré la promesse réitérée mardi soir par Mario Draghi d'user de tous les outils -y compris les taux négatifs- pour soutenir la croissance.

Le Bund se dégrade franchement, de 6Pts à 0,2080%, les OAT chutent de façon identique (+5,5Pts de base à 0,5650%) et la correction n'épargne pas les 'bonos' espagnols (+9Pts à 1,595%) ni les BTP italiens (+7Pts de base à 1,47%).

Seul le '10 ans' portugais se détend de 2Pts 2,888% contre 2,910% la veille.

Les T-Bonds US poursuivent le repli amorcé la veille après un bref test des 1,7%: le '10 ans' remonte à 1,86% contre 1,83% après la parution de l'enquête mensuelle d'ADP sur l'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis.

ADP recense la création de 214.000 nouveaux jobs le mois dernier -au lieu de 185.000 anticipés- après 193.000 en janvier.

Cela représente une progression de +10% par rapport à janvier, de +16% par rapport aux anticipations... mais contrairement au rebond marginal de l'ISM manufacturier la veille, cela ne provoque pas de vague d'euphorie à Wall Street.

Les opérateurs auraient-ils épuisé d'un coup leur quota d'exubérance irrationnelle ?

Au Japon, le '10 ans' ressort moins négatif que la veille à -0,03% contre -0,07% mardi mais la contraction des échanges avec la Chine (qui subit une nouvelle baisse du PMI manufacturier selon l'indice Caixin) plaide pour des taux toujours plus négatifs (les épargnants doivent payer pour refinancer un état insolvable): une situation en apparence absurde mais qui semble bien partie pour durer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux