Taux négatifs : quelles conséquences pour votre épargne ?

le
0

Coup d'oeil dans le rétroviseur ! Il y a trente-cinq ans, le Journal officiel annonçait l'émission d'un emprunt d'Etat à 16,75 %, le fonds en euros du contrat Afer rapportait 13,47 % et, le 1er octobre, le taux du livret A montait à 8,5 %. Le bon temps? Pas vraiment car, en 1981, l'inflation culminait à 13,40 % et nous économisions à perte.

Aujourd'hui, la baisse historique des taux d'intérêt rend atone le rendement de nos placements. Sauf que, avec une inflation, elle aussi au plancher (0 % en 2015 selon l'Insee), leur rendement reste positif. Maigre consolation. Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi toutes les courbes tendent-elles vers zéro ? Parce que la Banque centrale européenne (BCE) a pesé sur les taux afin de pousser les banques à prêter pour favoriser l'investissement et relancer la croissance.

Résultat, les taux courts de marché sont désormais négatifs. Ce n'est guère mieux à plus longue échéance. Le taux de référence en matière d'épargne, l'OAT (obligation assimilable du Trésor) française à dix ans, a plongé pour atteindre 0,15 % début septembre. Son cousin allemand, le Bund, est même passé sous le zéro cet été. Dans ce contexte, les établissements financiers peinent à répondre aux attentes de leurs clients. Les taux de l'épargne réglementée, des livrets fiscalisés, des comptes à terme ont suivi une même pente, rapportant désormais si peu que les Français ont pour partie choisi de ne plus placer leur épargne !

D'autant que, "depuis 2008 et la crise des subprimes, on constate une tendance lourde d'anxiété économique et de crainte du chômage, détaille Philippe Crevel, directeur du think tank Le Cercle de l'Epargne. Dans les intentions d'épargne des Français, liquidité et sécurité mènent très largement la course en tête, le rendement n'arrivant que loin derrière." C'est ce qui explique l'importance des sommes laissées sur les comptes courants. A la fin de 2015, elles ...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant