Taux négatifs de la BCE : conséquences sur l'Euro

le
0

La Banque centrale européenne a décidé d'instaurer des taux d'intérêt directeurs négatifs afin de stimuler la croissance, comme l'a fait la Banque du Japon. Quels effets sur l'Euro ?

La baisse des taux par la BCE

La Banque centrale européenne s'emploie à relancer la croissance et pour cela, elle mise notamment sur une baisse des taux d'intérêt directeurs dans la zone euro. Le taux central, qui représente le baromètre du crédit dans la zone euro, est à 0,05% depuis septembre 2014. Mais le taux de dépôt est à -0,3%, soit un taux négatif. Cela signifie que le dépôt d'argent n'est pas rémunéré, mais coûte, au contraire, de l'argent. Ce taux de -0,3% a été décidé en décembre 2015 et maintenu lors du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) du 21 janvier 2016.

Pourquoi cette politique ?

L'instauration de taux d'intérêt directeurs négatifs a pour objectif de relancer les prix, au sein de la zone euro. La BCE espère pénaliser les banques stockant de l'épargne auprès d'elle, et ainsi les encourager à relancer les liquidités dans l'économie européenne. Ceci aurait pour effet de dynamiser l'activité, mais aussi les prix. Il y a quelques semaines, la Banque du Japon a adopté la même politique, dans les mêmes perspectives de relance.

Les effets sur l'Euro

Après le dernier compte-rendu de la BCE, on a observé une légère chute de la devise européenne face au dollar, mais aussi face au yen. Les cambistes sont attentifs à la politique des taux négatifs, mais aussi à une éventuelle accélération du programme de rachats d'actifs de la BCE pour soutenir l'économie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant