Taux: morosité général, coup de théâtre politique à Londres.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ont reperdu toute ou partie de leurs gains de la veille, aussi bien en Europe qu'aux Etats Unis et désormais au Japon, ou le '10 ans' vient se poser sur le niveau '0,00%' conformément à l'objectif de la BoJ (qui va tenter de maintenir cette situation, ce que les opérateurs ne devraient pas se hasarder à contester puisque 'l'on ne défie pas une banque centrale').

L'embellie de la veille était donc une simple parenthèse, liée à l'arbitrage au détriment des actions.

Mais les gains initiaux des indices boursiers n'ont pas tenu la distance, cela n'empêche malgré tout pas les taux longs de se retendre.

Les T-Bonds repassent de 1,79% à 1,82%, les Bunds de 0,13 à 0,16%, les OAT de 0,445% à 0,482%.

En ce qui concerne les dettes périphériques, les 'bonos' espagnols affichent 1,25%, les BTP italiens 1,7% contre 1,668 (et 1,75% mardi).

Hors zone Euro, les 'Gilts' britanniques se dégradent de près de 4Pts, de 1,165% vers 1,2040%.

Theresa May subit un revers au parlement britannique qui exige un vote sur la mise en oeuvre du 'Brexit' alors que la 1er Ministre jugeait que c'était de son ressort et n'appelait pas de feu vert de la Chambre des Lords.

Le scrutin parlementaire pourrait d'ailleurs s'avérer négatif et constituerait alors un déni du vote populaire, avec tous les risques politiques que cela comporte.

Sur le front des statistiques, beaucoup de chiffres aux Etats Unis ce jeudi après-midi: l'ISM des services affiche un repli inattendu de -2,3Pts en octobre à 54,8 contre 57,1E septembre, les commandes à l'industrie de septembre se redressent de +0,4%.

Le chômage hebdomadaire a progressé de +7.000 inscrits à 265.000 et la productivité se redresse de +3,1% au deuxième trimestre (au lieu de +2% anticipé) et les salaires n'auraient progressé que de +0,3% après +3,9% au 2ème trimestre (ces chiffres sont donc fortement 'biaisés').

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux