Taux: les records de Wall Street n'affectent pas les T-Bonds

le
0

(CercleFinance.com) - La semaine débute par une légère détente des taux longs, les bons du Trésor n'apparaissant nullement concurrencés par la déferlante de records absolus sur l'ensemble des principaux indices US, ainsi que sur le DAX30 et le CAC 'global return'.

Les OAT voient leur rendement fléchir insensiblement de -0,8Pts à 0,7400%, les Bunds se détendent de -0,2Pt à 0,4530%, les 'Gilts' britanniques réalisent la meilleure performance avec -4Pts à 1,3260%.

Les 'bonos' se dégradent en revanche de +8,5Pts à 1,700%, les opérateurs étant surprise et inquiets des violences injustifiées ordonnées par Madrid à l'encontre des participants -organisateurs comme simples citoyens- au référendum sur l'indépendance de la catalogne ce weekend.

Les T-Bonds se dégradent de +1,5Pt à 2,337% alors que les chiffres du jour traduisent une activité robuste cet automne: contrairement à ce que prévoyaient les économistes, l'indice ISM manufacturier US accélère de +3Pts à 60,8 en septembre, contre un léger repli anticipé à 57,8.

Le PMI de Marki va dans le même sens mais avec un écart plus modeste : 53 en septembre contre 52,8.

De bons chiffres également en Europe mais pas d'impact négatif sur les OAT: le PMI manufacturier français progresse de 55,8 vers 56,1 (+haut depuis avril 2011), en Allemagne le PMI progresse de 59,3 vers 60,6, il grimpe à 53,8 en Espagne (après 51,6 en août).

Les spéculations ont commencé concernant le nom du successeur de Janet Yellen le 3 février prochain: Donald Trump a commencé les auditions, il pourrait désigner un patron de la FED plus 'faucon' que le trio Greenspan, Bernanke, Yellen... mais Wall Street espère que ce sera un 'pragmatique, à l'écoute des marchés' (comme les 3 responsables précités).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux