Taux: le CPI ne stresse pas T-Bonds, dette portugaise plonge

le
0

(CercleFinance.com) - Les commentateurs se sont empressés de mettre la consolidation de Wall Street sur le compte du 'CPI' qui ressort à +0,2% pour le mois d'août au lieu de +0,1% attendu, soit +2,3% sur 12 mois en donnée 'core', hors énergie.

Mais si les actions consolident, les T-Bonds SU, les premiers concernés par une potentielle menace inflationniste ne bougent absolument pas: ils rééditent au dixième près leur niveau de la veille, avec un rendement de 1,695%.

Plus contre-intuitif encore, les Bunds se détendent de -2,8Pts de base à 0,006% et les OAT font de même à 0,237 contre 0,266% (soit à peine +0,5Pt de base sur la semaine écoulée).

Si les marchés de taux ne réagissent pas au CPI, pourquoi la FED changerait-elle de stratégie d'ici jeudi prochain ?

La question pourrait en revanche se poser pour 2017... mais il y a tellement d'autres chiffres qui témoignent d'une dégradation de l'activité qu'une politique monétaire plus agressive se justifie de moins en moins.

Sauf à vouloir signifier que la fête est finie et que les mesures exceptionnelles et expérimentales sont rendues au bout de leur potentiel.

Parmi les déceptions de la semaine, après de faibles ventes de détail en août et une contraction de -0,4% de la production industrielle US, l'indice de confiance des consommateurs du Michigan ressort inchangé à 89,8 points en première lecture ce mois-ci, alors que les économistes l'anticipaient en moyenne à 91,5 points.

S'il ne fallait retenir qu'un seul mouvement significatif sur les marchés de taux, nous retiendrons l'envol de +30Pts du rendement des obligations à 10 ans portugaises.

Tout s'est joué sur les dernières 48H : après +15Pts de base jeudi, il faut rajouter +6Pts ce vendredi (à 3,475%).

Le 'spread' (écart en nombre de points) par rapport au Bund allemand inscrit un pic de sept mois à +346/+347Pts: l'agence de notation DBRS pourrait dégrader la dette portugaise de spéculatif à 'junk', elle ne serait alors plus éligible au programme de rachats d'actifs de la Banque centrale européenne, d'où un possible nouveau 'plan de sauvetage'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux