Taux: la forte hausse du pétrole pèse sur les rendements.

le
0

(CercleFinance.com) - Le 'game changer' du jour sur les marchés d'actions fut l'envol du pétrole vers 47$ puis 47,7$ (soit +6% en 24H): peut être les spécialistes des marchés de taux commencent-ils à extrapoler un scénario plus inflationniste, d'où une tension perceptible des rendements sur l'ensemble des dettes souveraines européennes.

Les chiffres économiques publiés ce jeudi furent plus ambiguës avec du bon et du moins bon: les pré-réservations d'achats de bien immobiliers ont nettement reculé aux Etats Unis au mois d'août (de -2,5Pts) et affichent -0,2% sur 12 mois.

La hausse de la croissance américaine au 2ème trimestre (3ème estimation définitive) s'avère plus robuste que prévu, à +1,4% contre +1,1% (et +1,3% anticipé).

Il y a aussi du 'mieux que prévu' du côté du chômage hebdomadaire avec +3.000 à 254.000 contre +9.000 anticipé.

Les T-Bonds confrontés à des facteurs contradictoires se sont légèrement dégradés à 1,58% contre 1,57%.

Il s'ensuit un léger resserrement du 'spread' par rapport aux Bunds allemands qui se dégradent de +2,6Pts à -0,117%.

Nos OAT ont subi le même scénario avec un rendement de 0,123% contre 0,095% et la correction atteint +3Pts sur les 'bonos' espagnols à 0,923% et +3,4Pts sur les BTP italiens à 1,22% puis +4Pts sur les 'Gilts' à 0,72% contre 0,68%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux