Taux: la détente se poursuit, marché serein vis à vis du FED

le
0

(CercleFinance.com) - L'embellie qui s'est amorcé après le 'pic' de tension observé mardi matin s'est poursuivie ce mercredi et sur l'ensemble des marchés obligataires occidentaux.

Le T-Bonds US se détendent de 2Pts supplémentaires à 2,575%, et ce malgré la hausse des prix à la consommation publiée à 13H30: le 'CPI' (principal baromètre de l'inflation) affiche +0,1%, après un gain de 0,6% en janvier (grâce à la chute du prix des carburants).

Mais en rythme annuel, l'inflation accélère néanmoins à 2+,7% contre +2,5% en janvier, en 'core rate' (hors énergie), la hausse atteint +2,2%, ce qui est également supérieur à l'objectif de la FED.

Le marché a également pris connaissance des ventes de détail (quasi inchangées à +0,1%) en février, des stocks des entreprises pour janvier (+0,3%) puis de l'indice Empire State de la Fed de New York qui recule de 18,7 vers 16,4.

Des chiffres jugés insignifiants et sans impact sur la stratégie de la FED.

A noter toutefois que la FED d'Atlanta revoit à la baisse sa jauge de la croissance 'instantanée' à +0,8% en rythme annuel en cette mi-mars.

Les marchés obligataires européens ont mis fin hier à la dégradation amorcée il y a 10 jours: les acheteurs ont poursuivi leur chasse aux bonnes affaires et les rendements se détendent en conséquence : celui des Bund recule de -4Pts à 0,415% (contre 0,50% au plus haut la veille), celui des OAT de -5Pts à 1,0480%.

Plus au Sud, les BTP italiens se détendent également de -5Pts à 2,304% (contre 2,40%, nouveau zénith annuel au plus haut depuis l'été 2014).

Les Bonos espagnols s'améliorent de 4Pts à 1,835% (après une culmination à 1,938%).

Peu de volatilité sur les Gilts britanniques qui s'améliorent de -1,7Pts à 1,207%.

Ecarts toujours symboliques sur le '10 ans' japonais qui s'inscrit à 0,094% contre 0,0960%... après un bref plafonnement à 0,099% vendredi dernier (pas question de défier la BoJ en faisant coter 0,1000% !).

Le point d'orgue de cette journée sera le communiqué de la FED à 19H: 99,9% des opérateurs s'attendent à une remontée de 25Pts du 'Prime rate' dans la fourchette 0,75/1%... mais la conférence de presse pourrait confirmer que la FED a décidé de forcer l'allure, d'autant que les marchés semblent disposés à l'envisager.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux