Taux: la dégradation des 'Bonos' espagnols se confirme.

le
0

(CercleFinance.com) - Journée calme -faute de chiffres jouant le rôle de 'market movers'- mais évolution étroite et contrastée des rendements en Europe, qui semble illustrer une forme légère d'aversion au risque.

Le Bund en termine à 0,123 contre 0,13%, l'OAT française toujours recherchée se détend de -1,5Pt à 0,485% tandis qu'une légère dégradation se matérialise au Sud avec +3,5Pts sur les BTP italiens à 1,513% puis en Espagne avec des Bonos à 1,641% contre 1,5950 lundi.

Il convient de souligner que petit à petit, le 'spread' avec le Bund a refranchi le seuil des +150Pts de base sur le '10 ans' espagnol et des +115 par rapport aux OAT (creusement de 5 à 6Pts ce mardi).

Les 'bonos' sont remontés à 12Pts des T-Bonds US (+0,5Pt à 1,76%) et si le phénomène se manifeste de façon discrète, il semble prudent de ne pas le prendre à la légère.

Le '10 ans' portugais s'en tire mieux avec +2,5Pts de base à 3,35%.

Les 'chiffres macro du jour' -bien que très médiocres- n'ont manifestement pas joué un grand rôle: la production manufacturière française se contracte de -0,9% (après -1,3% en février).

L'agroalimentaires recule de -1%, les biens d'équipement de -1,8% et l'automobile de -3,1% mais c'est compensé par le rebond de +1,8% du raffinage et de +3,7% de la production énergétique.

La production industrielle allemande a reculé de 1,3% selon Destatis, sa plus forte baisse depuis août 2014, après -0,7% en février : cela pourrait inquiéter mais le bond de +3% de janvier permet à l'Allemagne de se maintenir sur une trajectoire ascendante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux