Taux: inversion de vapeur et dégradation marquée en Europe.

le
1

(CercleFinance.com) - Tout comme la veille, la variation des marchés obligataires semble relever de la 'rotation sectorielle' et d'un arbitrage marqué entre l'appétit pour le risque (hausse de +1,8% des actions) et le 'flight to quality'.

Cette journée de mardi défait celle de lundi avec une dégradation symétrique des dettes souveraines libellées en Euro: retour à la case départ.

Une consolidation d'autant plus surprenante qu'Yves Mersch, membre du directoire de la BCE, a réaffirmé que 'l'institution n'avait pas épuisé toutes ses munitions et que le quantitative easing sera d'actualité aussi longtemps que nécessaire': toujours plus d'argent gratuit... telle est la seule promesse qui importe aux marchés.

La correction ne saurit être motivée par la seule donnée parue ce mardi matin en Europe: les ventes au détail en Espagne ont diminué de 0,5% en novembre en données corrigées des effets saisonniers et calendaires, après des progressions de 0,8% en septembre et de 0,5% en octobre.

Les T-Bonds se retendent de +3Pts aux USA à 2,27% mais les jeux étaient déjà faits avant la publication à 16H du baromètre de la 'confiance' du Conferance Board : il prend +3Pts à 6,5 contre 93,5.

Les Bunds se retendent de +6Pts à 0,62%, les OAT de +8Pts 0,995%, le '10 ans' belge également de +8Pts à 0,975%.

Plus au sud, le recul est moins prononcé : les 'bonos' affichent de nouveau 1,84% (contre 1,80%) et les BTP italiens de 1,63% contre 1,60%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9385839 il y a 11 mois

    le soi disant faucon à la solde de la bundesbank se révèle être est une grosse colombe.

Partenaires Taux