Taux immobiliers : vers une stabilisation ?

le
5
rSnapshotPhotos /shutterstock.com
rSnapshotPhotos /shutterstock.com

(Relaxnews) - D'après meilleurstaux.com, la baisse des taux des crédits immobiliers commencerait à ralentir.

Ainsi au niveau national, les taux commenceraient à se stabiliser. Sur une période de 15, 20 et 25 ans, ils s'élèvent respectivement à 2,42%, 2,68% et 3,01%.

Mais meilleurstaux.com prévient que cela ne "signifie absolument pas que les taux des crédits aux particuliers sont en hausse et qu'il n'y a aucun signe de remontée prochaine".

Sur les longues durées, les taux fixes jugés excellents se stabilisent autour de 2,30% sur 20 ans. Idem pour les périodes de 25 et 30 ans avec taux établis à 2,60 et 3,14%.

Du côté des courtes durées, les taux de crédit se maintiennent à 1,45% sur une durée de 7 ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lio3 le vendredi 31 oct 2014 à 12:15

    Si l'on prend le cas precis de la France, le dumping de la dette Francaise des investisseurs internationaux qui jugent que notre economie est incapable de se reformer comme l'Europe le souhaiterait aura aussi pour effet la remontee des taux et la baisse de son immobilier. On a souvent dit que l'immo parisien etait soutenue par les investisseurs etrangers mais ils vont recevoir des revenus dans un euro qui se deprecie et des locataires qui sont de moins en moins solvables.

  • lio3 le vendredi 31 oct 2014 à 12:11

    on va progressivement vers une stabilisation et meme une remontee des taux dans le sillon des USA selon Credit Agricole qui insiste sur le fait qu'une simple stabilisation, a contrario de la baisse experimentee depuis 15 ans provoquerait une baisse du prix immo."Le fait même que les taux de crédit ne baissent plus risque de conduire à un repli des ventes et/ou à des baisses de prix un peu plus marquée"

  • M912955 le vendredi 31 oct 2014 à 09:52

    Vivement qu'ils remontent pour assainir le prix de l'immobilier en france

  • CHAKHO le vendredi 31 oct 2014 à 07:46

    De toute façon nous ne pouvons pas avoir des taux négatifs. La baisse des taux ne peut donc que s'arrêter à un moment donné.

  • lsleleu le vendredi 31 oct 2014 à 02:15

    Les taux bas c'est la seule bonne nouvelle, la mauvaise c'est que les banques ne prêtent pas.