Taux: forte tension à mi-séance, pertes contenues au final.

le
0

(CercleFinance.com) - L'après élection (de Donald Trump) n'en finit pas de surprendre et les taux n'en finissent pas de se tendre: le '10 ans' US vient de tester 2,3% ce lundi et de retracer ses plus hauts niveaux de tension depuis la dernière semaine de l'année 2015.

Le rendement se tasse un peu ce soir vers 2,23% mais cela fait toujours +8Pts de base par rapport à vendredi.

Cela n'empêche pas le Dow Jones d'établir un record absolu au-delà de 18.930Pts): personne ne semble s'alarmer de la chute de la 'prime de risque' sur les actions... les opérateurs se ruent sur les valeurs bancaires dont la 'tréso' sera mieux rémunérée et les marges plus confortables.

La thèse qui prédomine est que nous assistons à une rotation sectorielle en faveur des actifs à risque, au détriment des obligations: le rallye de fin d'année aurait donc débuté à Wall Street (à condition de faire abstraction de la chute de -4% du Nasdaq-100 en 72H).

En Europe, la correction se poursuit sur les taux longs, avec +5Pts sur les Bunds à 0,33% (0,39% au plus haut en séance) et sur les OAT à 0,80%.

Nos OAT ont même atteint 0,885% en intraday: les plus hauts de juin sont de nouveau pulvérisés.

Plus au Sud, les Bonos et les BTP se retendent de +8Pts de base à 1,50 et 2,10% respectivement (2,225% au plus haut).

Outre Manche, les 'Gilts' affichent 1,415% de rendement, soit une dégradation de +5Pts qui semble calquée sur les Bunds et les OAT.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux