Taux : forte détente au sud, records absolus sur les Bunds.

le
0

(CercleFinance.com) - Après l'épisode correction technique sans intensité de la veille, la tendance de fond long et très long terme reprend le dessus et l'on assiste au re-test des planchers historiques sur le Bund qui se détend de -3,5Pts de base à 0,047% tandis que les OAT se rapprochent des 0,40% (-4,5Pts à 0,4080%).

Cette séance demeurera de toutes façons historique puisque le rendement agrégé de l'ensemble des instruments de dette souveraine allemande -toutes maturités confondues- affiche pour la première fois un rendement d'ensemble négatif... rejoignant ainsi les emprunts d'état libellés en franc suisse et en Yen.

Le 'spread' avec les T-Bonds creuse de nouveau légèrement (+1Pts à 166Pts de base) alors que les taux longs US se tassent de seulement 2,5ts à 1,715%.

L'embellie aurait pourtant pu être au moins équivalent à celle des Bunds après publication d'une franche révision à la baisse de l'indice de productivité américain, de +1% à seulement +0,6% au 1er trimestre 2015, avec des signes inquiétants de perte de compétitivité des entreprises US qui investissent peu et doivent consentir des hausses de salaires.

La patronne de la FED qui s'exprimait hier soir depuis Philadelphie devant le World Affairs Council convient 'que les perspectives économiques apparaissent un peu plus incertaines et que les derniers chiffres de l'emploi sont décevant, voir inquiétants'... mais elle tempère son propos en rappelant 'qu'il ne faut accorder trop d'importance à une seule statistique tandis que beaucoup d'autres facteurs demeurent positifs'.

'L'inflation serait sur une trajectoire de 2% du fait de la remontée des prix du pétrole, les salaires progressent : il reste donc approprié d'orchestrer une hausse graduelle des taux si les prochaines statistiques confirment la robustesse de la croissance américaine'.

La FED demeure donc 'data dependant' et ne s'engage sur aucun calendrier... mais elle n'enterre pas le scénario d'une hausse de taux dès le mois de juillet.

Une hausse à laquelle plus grand monde ne semblait croire en Europe puisque les BTP italiens ont intégralement effacé leurs pertes de la veille avec -6,5% Pts de base à 1,335% et les 'bonos' espagnols font encore mieux avec -7Pts contre +6Pts lundi, à 1,461%.

Le '10 ans 'portugais s'est carrément offert un rallye de -10Pts à 3,108% contre 3,208% lundi soir..

Les 'gilts' britanniques enchaînent une 3ème séance d'étroites fluctuations entre 1,28 et 1,2750%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux