Taux: entame de trimestre calme, pas d'abitrage avec actions

le
0

(CercleFinance.com) - Après un 31 mars où les marchés obligataires semblaient quasiment figés, le 1er avril n'a pas vu ressurgir une once de volatilité, malgré un déluge de statistiques de part et d'autre de l'Atlantique, et même au Japon ce matin.

Les Bunds se détendent (-2Pt à 0,135%), de même que nos OAT à 0,385% et de façon symétrique -et tout comme la veille, les 'bonos' espagnols affichent +1Pt à 1,446% et les BTP italiens finissent stables à 1,23%.

La déferlante de 'stats' aux Etats Unis laisse les T-Bonds de marbre, à 1,781% contre 1,80% jeudi: une petite détente de 2 points qui maintient l'écart par rapport au Bund stable à +165Pts.

Les chiffres du jour, et notamment le 'NFP' très attendu, s'avèrent plus robustes: l'ISM manufacturier US du mois de mars s'est établi à 51,8 points, soit un plus haut depuis juillet dernier, après 49,5 points en février.

L'indice définitif de confiance du consommateur du Michigan est ressorti à 91 en mars après 91,7 en février (mais le consensus redoutait un recul plus marqué, vers 90).

La publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis (NFP) n'a suscité aucune surprise : il ressort quasiment conforme aux anticipations, avec +215.000 emplois (comme attendu) et un taux de chômage qui remonte de 4,9% à 5%.

Autre élément positif, les salaires augmentent de 0,3% à 25,43$/l'heure, ce qui porte la hausse sur 12 mois à +2,3%.

Quel contraste avec le Japon qui fait l'objet d'un rapport Tankan (diagnostic macro de la BoJ) calamiteux, en baisse de -6Pts en mars.

Et c'est sans compter la chute des commandes à l'industrie puis plongeon des exportations à un plus bas niveau depuis 1 an.

Le rendement du '10 ans' nippon s'établit à -0,064%, en baisse de 1,5Pts de base... mais qu'Est-ce que la BoJ pourrait faire qu'elle n'a pas déjà essayé ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux