Taux directeurs négatifs : quel impact sur les actions ?

le , mis à jour le
2
Quatre pays et la zone euro affichent des taux directeurs négatifs (©Citi Research)
Quatre pays et la zone euro affichent des taux directeurs négatifs (©Citi Research)

La baisse récente de 0,10% du taux de dépôt auprès de la Banque centrale européenne à -0,40% accentue l’évolution des taux directeurs en territoire négatif. Cela sgnifie que les banques doivent payer pour déposer leur excès de liquidités auprès de la BCE. 

Hormis la zone euro, la Suisse, le Japon, la Suède et le Danemark présentent aujourd’hui des taux directeurs négatifs, et d’autres pays pourraient rejoindre le club alors que l’inflation reste trop faible et que les Banques centrales s’évertuent à faire baisser leur devise. Les économistes de Citi Research prévoient que d'autres pays comme Israël, la République Tchèque, la Norvège et le Canada pourraient rejoindre le club.

Affaiblir la devise

Robert Buckland de Citi Research analyse l’impact des taux négatifs sur les actions. Selon le stratège, l’évolution positive sur les cours de Bourse dépend avant tout de l’affaiblissement de la devise. Mais les deux derniers mouvements en taux négatif de la Banque du Japon et de la Banque centrale européenne n’ont pas été suivis d’une progression marquée des actions, en raison d’une résistance des monnaies. Citi Research prévoit pour les mois à venir le maintien de l’euro entre 1,05 et 1,15 dollar.

Plus les pays sont nombreux à se faire la concurrence sur la baisse des taux, plus l’impact devient limité sur la devise. Le jeu est globalement à somme nulle. Des politiques

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bobded le mercredi 16 mar 2016 à 08:35

    il y a vraiment un gros problème pour que tous le monde descendent sous 0

  • fquiroga le mercredi 16 mar 2016 à 08:10

    rabachage et recyclage......