Taux: détente tous azimuts, sauf sur les T-Bonds US.

le
0

(CercleFinance.com) - Séance de rêve sur les places boursières européennes et sur les marchés obligataires (le prix de tous les actifs ont grimpé de concert) au lendemain d'un 'G20' décevant qui ne débouche sur aucune résolution à la hauteur des enjeux, avec des risques de crise systémique qui se profilent cette année : Mervyn King, l'ex gouverneur de la BoE, juge un tel scénario inévitable.

Le 'G20' n'a produit que le vague engagement des participants à ne pas s'enferrer dans la 'guerre des devises'... mais les marchés tablent d'ores et déjà sur des taux encore plus négatifs en zone Euro d'ici le 10 mars prochain: autrement dit, la dévaluation de l'Euro est déjà inscrite au programme de la 1ère quinzaine du mois de mars.

La journée avait de surcroît très mal commencé en Asie une chute de -2,9% à Shanghai (où se tenait le 'G20') et un plongeon de -5,3% de Shenzhen.

La POBC a presque aussitôt réagi en décrétant un Nième assouplissement de 50Pts du montant des réserves obligatoires des banques chinoises (c'est inefficace au-delà de l'effet d'annonce qui dure de 24 à 48H... mais il fallait bien que Pékin 'fasse quelque chose').

Outre Atlantique, le PMI de Chicago est une vraie déception, à 47,6 contre 52,5 attendu... mais le basculement sous le seuil des 50 n'affecte pas les T-Bonds (inchangés à 1,75%), pas plus que le recul surprise des promesse de vente de logements en janvier.

En Europe, le taux d'inflation passe négatif de -0,2% en février, une excellente nouvelle si l'on considère l'évolution de l'euro-Stoxx50 et des Bunds qui se détendent de 3Pts à 0,11% (encore 4 séances à ce rythme et il faudra payer pour prêter à l'Allemagne et s'engager à perdre un peu de sa mise jusqu'en 2026).

Le rendement des OAT est passé sous les 0,5% (-3,5Pts à 0,468%) alors que la France a émis pour 6,6Mds de bons du trésor de 1 mois à 1 an à des taux toujours plus négatifs).

Nette détente de 4,5Pts des bonos espagnols à 1,5250% contre 1,57% (et même 1,59% au plus haut ce matin) ou de -6Pts des BTP italiens à 1,413% contre 1,473%.

Le rendement du '10 ans' irlandais parvient également à se détendre 0,803% contre 0,910% vendredi, après des législatives qui ouvrent une période de grande incertitude politique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux