Taux: dégradation sur Bunds/OAT, stabilité sur périphériques

le
0

(CercleFinance.com) - Marchés US clos, la 'City' en 'spring banking holliday'... toutes les conditions étaient réunies pour engendrer une séance sans relief, comme sur les actions.

Mais c'est la consolidation qui l'emporte: le Bund se dégrade de 0139% vers 0,17% ( ce qui efface l'embellie de la semaine dernière), les OAT affichent +4Pts à 0,510%, les 'bonos' espagnols temporisent à 1,485% (contre 1,48%) et les 'BTP' italiens stagnent à 1,365% (contre 1,36%).

Pas de cotations naturellement sur les T-Bonds et les 'Gilts' britanniques.

Les investisseurs ont pris acte de l'intention manifestée vendredi par Janet Yellen de 'relever ses taux dans les mois à venir (./.) si l'économie continue de s'améliorer, que la croissance continue d'accélérer et que le marché du travail continue de croître'.

La FED demeure donc 'data dependant' et si les chiffres de l'emploi/chômage publiés vendredi sont médiocres, les anticipations de hausse fin juillet risquent de se dégonfler rapidement.

D'ici vendredi, les opérateurs seront attentifs aux indices PMI et ISM, puis à la publication de l'enquête ADP jeudi.

En France, le PIB a été révisé en hausse à +0,6% en volume au premier trimestre, d'après des données CVS-CJO de l'Insee (qui note une hausse des dépenses des ménages), contre une première estimation de +0,5%.

La consommation s'est en revanche contractée de -0,1% en avril après un 1er trimestre 'solide'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux