Taux: brusque détente sur les T-Bonds, embellie en Europe.

le
0

(CercleFinance.com) - Le rebond technique amorcé la veille s'est confirmé ce mardi avec une nouvelle détente significative des rendements sur l'ensemble des dettes souveraines européennes, y compris et sans distinction d'intensité sur les émissions de pays comme la France, le Portugal, l'Italie qui sont épinglés par Bruxelles pour déficits excessifs.

Mais ces 'inconvénients' sont largement éclipsés par les attentes relatives au 'coup de bazooka' monétaire anticipé pour jeudi: 99% des opérateurs prévoient une baisse de taux de 10 à 20 points de base du taux de prises en pension de la BCE, Goldman Sachs prévoit une extension de +10MdsE du 'QE', certains pensent que ça pourrait être plus, afin de créer un 'effet de ravissement' (après avoir beaucoup promis et martelé que le mode d'action était 'no limit').

Les Bunds allemands se détendent de -4Pts de base à 0,182% et ils ne font pas aussi bien que les OAT (-5Pts à 0,494%) mais se comportent légèrement mieux que les 'bonos' espagnols ou les 'BTP' italiens qui ne décalent que de -2Pts à 1,57% et 1,42% respectivement.

Le '10ans' portugais semble le seul à pâtir des admonestations de Bruxelles avec une tension de +3Pts à 3,005%.

Les marchés obligataires ont également profité d'un petit basculement des marchés d'action en mode 'risk-off' après l'annonce d'un effondrement de -25,4% des exportations chinois au mois de février puis d'une chute pas tout à fait symétrique des importations -13,8%.

Il faut remonter 7 ans en arrière, en plein ralentissement mondial pour observer -exprimé en volume- un commerce extérieur chinois aussi déprimé.

Rien d'aussi spectaculaire en Europe où Eurostat confirme son estimation préliminaire d'une hausse de 0,3% du PIB de l'Eurozone au 4ème trimestre 2015.

Au chapitre des bonnes nouvelles, la production de l'industrie allemande a très nettement rebondi en janvier 2016, de +3,3% en rythme séquentiel contre une prévision moyenne de +0,5% seulement.

Un chiffre qui semblent un peu en contradiction avec le recul de -0,1% des commandes à l'industrie en Allemagne en rythme séquentiel en janvier, après une baisse de 0,2% en décembre 2015.

Aux Etats Unis, et sans que Wall Street corrige de façon spectaculaire, les T-Bonds US se sont envolés, moyennant une rechute symétrique inattendue de -9Pts de base à 1,825%.

Voilà qui ramène le 'spread' avec les Bunds sur les niveaux de vendredi dernier, autour de 165Pts contre un 'pic' a 170Pts de base la veille.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux