Taux bas : la finance est-elle malade ?

le
5

Pour la première fois le taux allemand à 10 ans a flirté avec les 0%. Comment expliquer que les taux souverains en zone euro baissent encore ? A-t-on atteint un niveau plancher ? Est-ce le signe d'une grande fébrilité des investisseurs ? L'analyse de Benjamin Masse-Stamberger, auteur du blog Basculements et Eric Delannoy, vice-président de Nous Citoyens. Ecorama du 9 juin 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • npi6711 il y a 6 mois

    les gens n'ont plus aucunes confiance dans les politiques, il y a un replis sur soi-meme

  • npi6711 il y a 6 mois

    la politique européenne a montré ses limites, elle paye sa stratégie, le consomateur lamda va se remettre à consommer pour relancer la machine éconiomique, les temps on changé et les outils pas adaptés et les dirigeants pas changé...vous etes tous dépassés

  • ECP1988 il y a 6 mois

    Ce qui justifie un investissement c'est un prélèvement bénéficiaire sur une consommation ou une fiscalité future portant sur les revenus des non investisseurs . Comme les états sont bien endettés et que les inégalités de revenus et de patrimoine sont à leur maximum à l'avantage des investisseurs , ces derniers pensent qu'ils n'ont pour le moment plus personne à plumer .La loi el komry prétend leur redonner des marges de manoeuvre ...qu'ils reperdront en baisse de la demande solvable.

  • ECP1988 il y a 6 mois

    Autant dire que ce serait absurde : détruire les biens au nom de la croissance . Mais cela ne changerait rien à la logique autodestructrice en cours au niveau mondial depuis par exemple l'assassinat de JC.

  • ECP1988 il y a 6 mois

    La consommation est atone .normal : soit les gens n'ont pas les moyens soit ils ne manquent de rien. Il faut d'abord détruire le confort matériel et les dettes déjà émises.