Taux: banques centrales contribuent largement à l'embellie.

le
0

(CercleFinance.com) - Les investisseurs continuent de tabler sur une seule hausse de taux par la FED dans un avenir prévisible, il n'est même pas certain que cela survienne lors du dernier FOMC de décembre.

Janet Yellen soulignait mercredi quelques points de 'faiblesse' et le chiffre du jour apporte de l'eau au moulin des partisans d'une attitude prudente et accommodante: l'indice PMI manufacturier US s'est replié à 51,4 ce mois-ci, contre 52 en août... ce qui ne suffit pas cependant à faire reculer le rendement des T-Bonds sous les 1,6%.

Ils se dégradent en fait légèrement à 1,62% contre 1,615% la veille.

Pas mieux en Europe avec des Bunds qui repassent de -0,09% à -0,08% ou pour les OAT (+0,7Pts à 0,145%).

Les 'spread' Bunds/TBonds se maintient à +170Pts, inchangé par rapport à la veille ainsi que par rapport à vendredi dernier.

Les 'stats' publiées en Europe ce vendredi auraient pu justifier un recul des rendements alors que l'indice 'flash' PMI composite' Markit' de l'activité en zone ralentit de -0,3Pts en septembre pour s'établir à 52,6 points (contre 52,8 anticipé).

En France en revanche, l'indice flash 'composite' rebondit à 53,3 contre 51,9, l'indice des 'services' grimpe à 54,1 contre 52,3 (+ haut depuis 15 mois), ce qui compense la déception d'un PIB révisé à -0,1% au T2 et d'une croissance annuelle abaissée de +1,4 à +1,3%.

Plus au sud, cela se dégrade de +4Pts sur les 'bonos' espagnols vers 0,966% et de +2Pts sur les 'BTP' italiens à 1,212%.

Baisse du même ordre sur les 'Gilts' britanniques à 0,7320% qui concluent néanmoins une très belle semaine avec une détente voisine de -15Pts (le rendement étant comparable à celui de fin juillet).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux