Taux: aversion au risque, tension sur dettes périphériques.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ont repris leur décrue, témoignant d'un retour de l'aversion au risque: les dettes 'coeur' ont été plutôt épargnées, les dettes périphériques ont souffert.

Une fois de plus, les 'chiffres du jour' ne semblent pas avoir joué un grand rôle et c'est le facteur politique qui semble avoir pris le dessus en faisant grimper le stress, notamment sur le marché des changes, avec un Dollar attaqué.

Après un mauvais mois d'octobre, le pire depuis juin 2015 ou mai 2013, novembre semble démarrer sur les mêmes bases.

La réunion de la FED qui a débuté ce mardi ne devrait donner lieu à aucune initiative (100% des opérateurs parient sur un statu-quo) mais les spéculations sur une hausse de taux mi-décembre restent alimentées par certaines études qui jugent que l'inflation pourrait resurgir plus vite et plus violemment que prévu.

Ce ne sera pas le cas au Japon selon la BoJ qui a laissé son taux inchangé à -0,1% et qui repousse au printemps 2019 l'anticipation d'une inflation rejoignant l'objectif des 2% (le '10 ans' japonais a fini quasi stable à -0,05%... mais il se rapproche de 0,00%, l'objectif visé par la BoJ et à partir duquel le 'marché' n'aura plus aucun rôle à jouer).

En Europe, peu d'écart sur les Bunds et des OAT (+1,5Pt respectivement à 0,185% et 0,495%) mais la tension est vive sur les 'bonos' espagnols (+8Pts à 1,295%) et les BTP italiens (+2,5Pts à 1,69%).

Les 'gilts' britanniques affichent +3Pts, à 1,2780% et continuent de se montrer relativement sereins face aux rumeurs de démission anticipé de Mark Carney, le patron de la Bank of England.

Outre Atlantique, les T-Bonds accompagnent Wall Street dans son repli (-0,8% à mi-séance) mais les T-Bonds ne se tendent pas de plus +1,5Pt à 1,85%.

Sur le front des statistiques, les dépenses de construction américaines pour septembre sont en recul de -0,4%, l'ISM manufacturier US ressort par contre un peu au-dessus des attentes à 51,9 contre 51,5 en octobre (consensus: 51,7).

En Europe, l'indice PMI Markit s'est établi à 53,4 (estimation définitive), contre 51,5 en septembre.

L'indice d'activité manufacturière PMI du Royaume-Uni pour le mois d'octobre est ressorti en baisse à 54,3 points, contre 55,5 en septembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux