Taux: aversion au risque, les 'Gilts' britanniques flambent.

le
0

(CercleFinance.com) - L'aversion au risque a profité aux Bons du Trésor 'coeur' et pénalisé les dettes périphériques européennes.

Les T-Bonds US se détendent de -3Pts à 1,77% et restent au contact des 'Bunds' qui se détendent de 2,5Pts de 0,16 vers 0,135%.

Nos OAT et le '10 ans' belge (sont plus fidèle 'proxi') terminent inchangés à 0,468% et 0,41% respectivement).

Dégradation sur les BTP italiens (+5,3Pts à 1,75%), les 'bonos' (+5Pts vers 1,284%) et le '10 ans' Portugais (+4,5% à 3,30%).

Meilleure performance du jour pour les 'gilts' britannique avec -7Pts à 1,13%... la perspective d'un 'Brexit' s'éloignant (voir commentaire de la veille), le processus devant passer par un ou plusieurs votes du parlement britannique.

Il pourrait en résulter une telle complexité constitutionnelle que le processus Brexit ne puisse jamais être enclenché, avec le risque que la volonté populaire ne soit flouée et confirme qu'aucun vote démocratique n'aboutisse jamais à un résultat concret s'il tourne le dos à l'Europe.

Compte tenu du climat de peur qui s'instaure avec la remontée de Trump dans les sondages et le sentiment qu'Hillary Clinton risque de gros soucis avec le contenu de sa messagerie privée et ses parjures, sans oublier le chantage de la ministre de la justice (pro-Clinton) sur le FBI, les chiffres du jour n'ont probablement pas eu le retentissement prévu.

Déception avec l'emploi américain paru à 13H30 (NFP): l'économie US n'a engendré que 161.000 créations d'emplois en octobre (contre +175.000 d'après le consensus), le chômage recule en revanche de -0,1% à 4,9%.

Plus rassurant, les mauvais chiffres de septembre sont revus à la hausse, à 191.000 contre 156.000, ainsi que ceux du mois d'août, de 167.000 à 176.000.

Bonne surprise en revanche pour le commerce extérieur US qui se redresse: le déficit se contracte de -9,9% grâce à une hausse de +0,6% des exports et une baisse deux fois plus rapide des imports (-1,3%).

Sur le Vieux Continent, l'indice PMI final Markit composite de l'activité globale dans la zone euro s'est redressé de 52,6 en septembre à 53,3 en octobre, traduisant un renforcement du rythme de l'expansion économique de la région (le PIB sous jacent est anticipé à +0,3%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux