Taux: aversion au risque, dettes périphériques sous pression

le
0

(CercleFinance.com) - L'embellie supposée technique de mardi n'était effectivement que technique puisque que les marchés obligataires repartent à la baisse et d'autant plus brutalement que le niveau de 'risque associé' est jugé élevé.

La dégradation reste donc bénigne ou inexistante sur les T-Bonds (inchangés), les Bunds -1Pt à 0,30%, les OAT et les 'Gilts' britanniques(+1,5Pt à 0,752% et 1,394% respectivement) mais ça se gâte pour les BTP (2,03 contre 1,97%) puis les 'bonos' espagnols qui se retendent de +8,5Pts à 1,55%... et surtout le '10 ans' portugais qui se prend +18Pts à 3,68%.

Les indicateurs du jour n'ont joué qu'un rôle marginal: on notera que l'indice des prix à la production (PPI) est resté inchangé en octobre aux Etats-Unis à +0,8% en rythme annuel et +1,6% hors énergie/alimentation.

De même, la production industrielle des Etats-Unis est restée stable ce même mois par rapport à septembre, la vigueur du secteur minier ayant été compensée par la faiblesse de celui de l'énergie.

En revanche, les opérateurs semblent avoir été plus réceptifs aux propos de Mr James Bullard, le Président de la Fed de St Louis (Missouri) selon qui 'il faudrait une grosse surprise d'ici la prochaine réunion (des 13 et 14 décembre) pour que la FED décide de ne pas relever pas ses taux

d'intérêt'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux