Taux aversion au risque, Bund au zénith, BTP/bonos au tapis

le
0

(CercleFinance.com) - Sur les marchés obligataires également, cette entame de mois de février ressemble de plus en plus à celle du mois de janvier, avec une vague d'aversion au risque qui profite aux Bunds, T-Bonds US et OAT.

Le coeur de l'incertitude qui mine les marchés financiers concerne la crédibilité des banques centrales et leur capacité à stabiliser le système financier.

Le dossier grec pourrait de nouveau semer le trouble avec une inexorable dégradation des fondamentaux tandis que le pays -privé du minimum de moyens financiers- est submergé de réfugiés (plusieurs milliers par jour).

Les banques grecques ont dévissé de -20 à -25% ce lundi, ce qui ne semble pas trop inquiéter Benoit Coeuré, membre du comité directeur de la BCE, qui estime que l'argent promis à la Grèce devrait suffire à stabiliser la situation (même argumentaire martelé inlassablement depuis 2011) et qu'il n'existe plus de risque de 'grexit' puisque la question a été tranché politiquement il y a 18 mois.

Côté Etats-Unis, à 48H d'une audition de Janet Yellen devant la Chambre des représentants, les spéculations sur une poursuite de la remontée des taux directeurs dès la prochaine réunion de la Fed les 15 et 16 mars ne sont pas éteintes.

Le seul chiffre du jour fut le ' State Street Investor Confidence Index ' (indice mondial de confiance des investisseurs) qui recule de -1,7Pt au mois de janvier pour s'établir à 108,8, dans le sillage d'une baisse de plus de 2% (de 110,5 vers 108,8) aux Etats Unis.

*

Les T-Bonds voient leur rendement chuter de 4Pts de base pour établir un nouveau plancher annuel à 1,76%.

Les Bunds creusent encore le 'spread' (de 151 à 155Pts) face aux T-Bonds Us avec une détente de 8Pts de base à 0,218%.

Les OAT se détendent de 3,5Pts à 0,598% tandis que les dettes périphériques sont également victimes d'une vague d'aversion au risque et les 'BTP' italiens se dégradent de 15Pts de base à 1,715% et les 'bonos' espagnols de 14Pts à 1,78%.

Le mouvement de correction le plus radical frappe le '10 ans' portugais dont le 'spread' vis à vis des Bunds se creuse à 300Pts de base (à 3,23% contre 2,92% vendredi).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux