Taux:appétit pour le risque et contraction spread Bund/TBond

le
0

(CercleFinance.com) - A défaut de statistiques en Europe ou aux USA, les regards sont restés tournés vers l'Asie : la production industrielle chinoise a continué de ralentir en janvier et février, à 5,4% en rythme annuel, au plus bas depuis novembre 2008 et les ventes de détail ont brutalement ralenti sur les deux premiers mois de 2016, à +10,2% contre 11,1% en décembre, un plus bas depuis dix mois.

Eu Europe, les marché obligataires continuent d'être drivés par les flux et une nouvelle détente des CDS sur les obligations 'corporate'.

Les dettes d'état 'périphériques' poursuivent également leur embellie (-3Pts de base sur les BTP italiens à 1,3050% et sur les 'bonos' à 1,455%), portées par 'l'appétit pour le risque' tandis que Bunds, OAT, '10 ans' néerlandais se dégradent à la marge (+2Pts sur les 3 références précitées à respectivement 0,285%, 0,547% et 0,38%)

'Il faut intégrer l'action de la BCE, et sa volonté est d'agir un maximum sur la baisse des rendements des actifs les moins risqués pour inciter les investisseurs à aller chercher du rendement sur des actifs plus risqués où la demande reste faible', décrypte-t-on chez Barclays Bourse.

Outre Atlantique, les T-Bonds se détendent de -3Pts de base à 1,95%, ce qui comprime le 'spread' avec les Bunds de -5Pts à 166/167Pts de base après le maximum de 171/172Pts observés vendredi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux