Taubira s'offre un long plaidoyer anti-Courroye

le
0
Dans un langage sans détours, la ministre de la Justice justifie politiquement sa décision de mutation du procureur de Nanterre

«Cela fait combien de temps que ça dure, le cirque?», a déclaré mardi le garde des Sceaux, qui, en commentant longuement dans Libération l'affaire Courroye, devrait toutefois contribuer à alimenter de nouvelles réactions sur ce dossier hors normes. Dans un langage sans détours, la ministre de la Justice justifie politiquement sa décision de mutation du procureur de Nanterre... Et nourrit ainsi l'argumentaire du magistrat qui se dit convaincu d'être victime du changement de gouvernement.

«En signant la mutation du procureur de Nanterre Philippe Courroye, Christiane Taubira prouve que les premières nominations sont des décisions exclusivement politiques, avec pour seule intention de régler ses comptes avec la mandature précédente», a commenté mardi l'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux. «Je ne règle pas le problème de M. Courroye, je règle celui du parquet», défend Christiane Taubira. Le magistrat estime néanmoins que sa mutation ressemble de prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant