Taubira pourrait confier le divorce aux avocats

le
0

La Chancellerie étudie les modalités  d'une réduction du rôle du juge dans  les séparations par consentement mutuel.

La garde des Sceaux a entendu les avocats. Au point qu'à la Chancellerie ces derniers sont en première ligne pour revoir les règles du divorce par consentement mutuel. En effet, la Place Vendôme étudie sérieusement la piste d'une réforme qui mettrait ces professionnels au centre du dispositif à travers l'acte d'avocat. Une idée soutenue et animée par le Conseil national des barreaux, qui fait le siège de Vendôme depuis de longues semaines. «Vous y êtes tous les trois jours», s'est amusée la ministre à l'intention de Jean-Marie Burguburu, le président du Conseil national des barreaux, qui ouvrait jeudi, en présence de la garde des Sceaux, les États généraux du droit de la famille. Sur le même ton, Me Burguburu a lui-même avoué avoir «le sentiment de camper à la Chancellerie» depuis sa nomination.

Si Christiane Taubira a annoncé vouloir réf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant