Taubira : le droit de vote des étrangers serait «un acte juste»

le
16
Taubira : le droit de vote des étrangers serait «un acte juste»
Taubira : le droit de vote des étrangers serait «un acte juste»

Christiane Taubira a reçu les lecteurs du Parisien - Aujourd'hui en France au ministère de la justice. La garde des Sceaux a répondu sans détour sur son supposé laxisme, le vote des étrangers, les écoutes de Nicolas Sarkozy...

CHARLOTTE FAGAN. Réussissez-vous à rester libre en étant ministre ?

Il y a une vraie jouissance à la liberté individuelle. J'ai payé très cher mon tempérament très libre. Ma liberté de conscience est la seule avec laquelle je ne transige pas. Mon seul maître, c'est ma conscience. Je peux être en guerre avec la terre entière : si je suis en paix avec ma conscience, je préfère cela plutôt qu'avoir de faux amis et avoir une clochette au cou. Ma servitude à ma conscience est plus lourde que l'obéissance qu'on donne à un patron, à un chef de parti. Ma conscience me dicte les interdits. Simplement, on peut rester libre et seul, ou on peut choisir d'agir ensemble. Si on choisit d'agir ensemble, on doit accepter des restrictions à sa liberté. Je ne compose pas, mais j'accepte qu'on avance ensemble, qu'on trouve une cadence commune. Là où j'aurais aimé faire quatre grandes foulées, s'il faut en faire cinq petites, je l'accepte.

CHARLOTTE FAGAN. Vous avez des exemples ?

Je n'ai pas eu de conflit de conscience. J'ai eu des insatisfactions et des frustrations. Dont une générale qui n'est imputable à personne, sur le rythme de l'action publique : le temps des réunions interministérielles, des explications, puis des procédures longues. Quand on a un tempérament impétueux, qu'on voit le problème, qu'on connaît la solution, qu'on sait qu'on rendrait service aux gens à le faire vite... c'est une souffrance de voir que cela prend du temps dans la logique de l'Etat.

Sur les Roms, ou le droit de vote des étrangers...

A partir du moment où je peux dire ce que je pense, ça va. Le droit de vote des étrangers, c'est un sujet polémique. Je pense qu'accorder le droit de vote aux élections municipales ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Gary.83 le mardi 3 juin 2014 à 10:53

    Taubira meilleure complice du FN !

  • Gary.83 le mardi 3 juin 2014 à 10:51

    quelle aberration!! un garde des sceaux dont le fils est condamné pour meurtre !!

  • Gary.83 le mardi 3 juin 2014 à 10:50

    pas étonnant que Marine LE PEN soit bientôt Présidente de la France avec des zozos pareils !!!

  • M1945416 le mardi 3 juin 2014 à 09:24

    on a plus de 2000 zup , heu ça en fait des quartiers a problèmes , ça suffit comme ça , au fait c'est quel pourcentage de la population ces 2000 zup ? ma cousine a dut déménager d'un quartier , car la population d'origine vendait et ça devenait insupportable, dans un an ou 2 se serra aussi une zone zup, mais la prochaine fois elle ira ou ?

  • M1945416 le mardi 3 juin 2014 à 09:12

    miaure 13, vous oubliez les terrains non constructible qu'elle a acheté , juste avant qu'ils deviennet constructible , qu'elle a créer une société civile investissement avec ses enfants, comme ça elle leurs refile l'héritage sans avoir d'impôts dessus ...

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:50

    5-Ce conseiller spécial - c'est l'intitulé de sa fonction - l'est à plus d'un titre : membre à plein temps du cabinet, il est aussi le compagnon de la ministre ?...ET ON NOUS DEMANDE DE NS SERRER LA CEINTURE ?...Quant à son fils qui vient d'être arrêté pour meurtre… Maintenant, elle va tout faire pour que les prisons soient de plus en plus confortables. C'est la moindre des choses ! Vive la République ? Vive la France !

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:50

    4-En 2009, avec Domota se réjouissant des désordres qui paralysaient la Guadeloupe, voici l'incertaine Taubira, membre (et non des moindres) du GVT. z'Ayrault. Taubira aujourd'hui Garde des sceaux ! la dernière, la ministre de la Justice, C.Taubira, était au cœur d'une nouvelle affaire de collusion entre vie privée et vie publique : l'Express a publié un article où il est spécifié que le conseiller spécial de la ministre n'est autre que son compagnon, Jean-François Boutet.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:49

    3-Elle devait changer de lieu constamment, tout en trimbalant un bébé de deux mois raconte-t-elle. Son mari passera dix-huit mois en détention à la Santé. C'est une belle récompense pour services rendus à la France, que lui a offert Hollande.Félicitations Mr Hollande ! Quel média en a-t-il parlé lorsqu'elle a été nommée ministre ?Quels français connaissent cet épisode ? Comme l'on dit : dormez tranquilles braves gens la justice veille. Elle est entre de bonnes mains cette justice.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:49

    2-Ses études terminées, elle rentre en Guyane où elle s'engage comme militante indépendantiste aux côtés de son mari Roland Delannon (avec qui elle aura 4 enfants avant de divorcer). Elle adhère au mouvement guyanais de décolonisation (Moguyde) et participe aux émeutes de Cayenne ce qui la contraint à vivre dans la clandestinité.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:48

    Il y a plus de 20 ans, Taubira allait se faire oublier en attendant que l'orage passe car son mari indépendantiste révolutionnaire guyanais avait voulu commettre un attentat en faisant exploser le dépôt pétrolier de Cayenne et paralyser ainsi tout le département. Ce courageux guerrier avait dû fuir dans la forêt amazonienne.