Taubira : «Emploi fictif» pour Jacob, «ministre enflammée» pour Touraine

le , mis à jour à 10:56
2
Taubira : «Emploi fictif» pour Jacob, «ministre enflammée» pour Touraine
Taubira : «Emploi fictif» pour Jacob, «ministre enflammée» pour Touraine

A droite comme à gauche, Christiane Taubira occupe, au lendemain de sa démission fracassante, le cœur des réactions politiques matinales. « C'était limite un emploi fictif », assène ce jeudi matin le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée, Christian Jacob, pas près de cesser de taper sur l'une de ses cibles favorites, bien qu'il s'en défende à grands cris.

« Depuis deux ans, on n'a pas de garde des Sceaux, fustige-t-il encore sur iTélé. On explique que c'est une grande dame, qu'elle a des convictions... Elle s'est assise dessus ! » Le député de Seine-et-Marne n'en démord pas : « Sur la politique pénale, pénitentiaire, Christiane Taubira est celle qui a incarné le laxisme du gouvernement. La responsabilité (en revient) au président de la République et au Premier ministre, qui ont accepté que la place Vendôme soit inoccupée pendant deux ans ».

« En tant que ministre de la Justice, Christiane Taubira ne restera pas dans l'histoire », tance Rachida Dati sur France Inter. L'ancienne ministre de la Justice de  Nicolas Sarkozy réfute que la droite perde avec Taubira son punching-ball préféré. « La droite s'est déchaînée contre l'absence de politique pénale, contre l'absence de résultats en termes de lutte contre l'insécurité », sa politique au ministère « est un échec ». « Nommer plus de magistrats n'y change rien, ce n'est pas une histoire de moyens, mais d'organisation, de vision », ose même reprocher l'ancienne garde des Sceaux.

A LIRE. Christiane Taubira, plus de trois ans de polémiques au gouvernement

Moins cruel dans la forme, Hervé Morin met lui aussi en question le bilan de l'ex garde des Sceaux. « Est-ce que la délinquance des mineurs est mieux combattue ? Est-ce que la chaîne pénale fonctionne bien ? Face à tous ces sujets, (son) bilan est mauvais », insiste sur France 2 le président de la région Normandie. Reste le mariage pour tous, que la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote il y a 11 mois

    Dans deux jours on ne parlera plus d'elle.

  • M2266292 il y a 11 mois

    On ne gouverne pas avec l'extrême gauche.