Tata Steel souhaite quitter le Royaume-Uni

le
0

L'annonce a fait l'effet d'une bombe au Royaume-Uni, Tata Steel, le premier sidérurgiste du pays souhaite quitter le royaume. Près de 17 000 emplois sont concernés et les professionnels du secteur pointent du doigt la concurrence déloyale des exportateurs chinois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant