Tassement de la marge de Zodiac, acquisitions en vue

le
2
ZODIAC AEROSPACE ANNONCE UN TASSEMENT DE SA MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE SEMESTRIELLE
ZODIAC AEROSPACE ANNONCE UN TASSEMENT DE SA MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE SEMESTRIELLE

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a annoncé mercredi un tassement de sa marge opérationnelle courante semestrielle sous l'effet du renforcement de l'euro face au dollar, d'un démarrage plus lent que prévu d'activités de cuisines d'avions en Allemagne et de sièges aux Etats-Unis.

L'équipementier aéronautique, également fournisseur d'équipements de sécurité pour les avions, accuse la plus forte baisse du SBF 120 avec un recul de 3,09% à 24,34 euros à 10h20.

Le groupe a toutefois dit s'attendre à un rattrapage de son activité au second semestre 2013-2014 et a confirmé anticiper une poursuite de la croissance organique sur l'exercice après un rythme de 7,3% en 2012-2013.

Zodiac a dégagé au premier semestre clos le 28 février un résultat opérationnel courant de 255,7 millions d'euros, en hausse de 7,2%, soit une progression de 8,8% à périmètre et taux de change constant. Sa marge se tasse à 12,8% contre 13,0% un an plus tôt.

Olivier Zarrouati, le président du directoire du groupe, a déclaré lors d'une conférence de presse que l'activité Galleys Allemagne (cuisines d'avions), qui a pâti d'une grogne sociale pendant quelques mois, constituait le point à travailler pour Zodiac cette année.

Zodiac Aerospace, qui a subi également le lent démarrage du pôle Seat US, produit chaque année 150.000 sièges d'avions, pour la plupart dans ses usines américaines, 25.000 étant fabriqués à Issoudun (Indre).

Le bénéfice net part du groupe progresse de 11,0% à 162,8 millions d'euros sur le semestre, avec un chiffre d'affaires, déjà publié en mars, de 1,998 milliard, en croissance organique de 7,8%.

Zodiac, dont le ratio fonds propres/dette nette a baissé à 0,46 fin février contre 0,52 un an plus tôt, a également réaffirmé percevoir un potentiel "significatif" de croissance externe.

Olivier Zarrouati a précisé que Zodiac examinait en permanence une dizaine d'acquisitions, avec une force de frappe d'un milliard d'euros pour une seule opération.

Le groupe a finalisé fin février l'acquisition du californien PPP, équipementier spécialisé dans les systèmes d'oxygène pour avions, après celui de l'allemand TriaGnoSys, spécialiste des systèmes de divertissement à bord, finalisé en septembre 2013.

Le groupe équipe les long-courriers 787 de Boeing et A350 d'Airbus, les nouveaux avions régionaux du canadien Bombardier et du brésilien Embraer et le futur jet Falcon 5X de Dassault Aviation.

(Avec Tim Hepher, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.clerg le mercredi 23 avr 2014 à 15:29

    Avec une croissance organique de 8% et une marge de 12,8%, vous êtes un poil gourmand M9385839.

  • M9385839 le mercredi 23 avr 2014 à 11:19

    encore de la faute de l euro lol...ton business ne marge pas assez.. la est ton vrai problème