Tasers : le Défenseur des droits réclame des sanctions

le
0
Des poursuites disciplinaires ont été demandées contre les policiers responsables de la mort d'un sans-papier Malien en 2010.

Dominique Baudis, le Défenseur des droits, saisi par plusieurs parlementaires, a demandé jeudi au ministère de l'Intérieur d'engager des «poursuites disciplinaires» à l'encontre de deux policiers responsables de la mort par Taser (pistolet à impulsions électriques) d'un Malien sans papier en 2010.

Selon Dominique Baudis, deux policiers avaient fait «un usage abusif» de leurs Tasers pour maîtriser Mahamadou Marega à l'occasion d'un litige avec son bailleur dans un immeuble de Colombes (Hauts-de-Seine). Le successeur de la Commission nationale de la déontologie de la sécurité, dans une décision du 4 mai dernier, relève «des manquements à la déontologie de la sécurité».

À la suite de son interpellation, l'homme de 38 ans avait succombé au choc provoqué par les décharges. Il avait également été asphyxié après l'utilisation de gaz lacrymogènes. D'après les policiers, Mahamadou Marega était devenu «hystérique» lors de son arrestation, brandissant un marte

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant