Tarullo (Fed)-Pas de hausse de taux sans inflation plus marquée

le
0
    WASHINGTON, 6 juillet (Reuters) - Une nouvelle hausse des 
taux par la Réserve fédérale américaine n'est pas nécessaire 
tant qu'il n'y a pas d'éléments convaincants d'une remontée 
durable de l'inflation vers l'objectif de la Fed, a dit mercredi 
Daniel Tarullo, l'un des membres du conseil des gouverneurs de 
l'institution.  
    Tarullo, qui en qualité de gouverneur est un membre votant 
du comité de politique monétaire de la Fed, a ajouté que cette 
approche prudente était d'autant plus appropriée que les 
conséquences du vote britannique en faveur d'une sortie de 
l'Union européenne sont loin d'être connues.  
    "Je veux être davantage convaincu que le taux de l'inflation 
sous-jacente est autour de 2%", a dit Tarullo.  
    L'inflation hors prix de l'alimentation et de l'énergie est 
orientée à la hausse aux Etats-Unis depuis 2015 mais Tarullo a 
dit que les récents mouvements de l'inflation n'étaient "pas 
suffisants pour (le) convaincre que le taux se dirige vers 2% 
d'une manière qui ne soit pas temporaire." 
    Les responsables de la Fed comme les autres banquiers 
centraux en sont encore à apprécier les conséquences du Brexit 
et Tarullo a estimé qu'il faudrait un certain temps avant de 
tirer au clair les conséquences du vote britannique sur  
différentes économies.  
    "Il va falloir attendre et voir sur le moyen terme. Il y a 
pas mal d'incertitude", a-t-il dit.  
    La Fed a laissé ses taux inchangés en juin et abaissé le 
nombre des relèvements envisagés dans les mois à venir tout en 
prévoyant deux tours de vis monétaires d'ici la fin de l'année. 
Les intervenants de marchés n'anticipent quant à eux aucune 
hausse de taux cette année.  
    Tout en se montrant prudent sur l'inflation, Tarullo a 
déclaré que les marchés financiers étaient apparus bien préparés 
pour les conséquences du Brexit et qu'ils se comportaient bien.  
    "Aucun d'entre nous ne connaît vraiment la portée (du 
Brexit) et je ne pense pas qu'il y aura un moment où l'on dira 
'le Brexit c'est fini'. C'est quelque chose qui s'atténuera avec 
le temps."  
 
 (Howard Schneider et Patrick Rucker, Marc Joanny pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant