Taro Aso se fait moins affirmatif sur un accord avec la BoJ

le
0
TARO ASO SE FAIT MOINS AFFIRMATIF SUR LA NÉCESSITÉ D?UN ACCORD AVEC LA BANQUE DU JAPON
TARO ASO SE FAIT MOINS AFFIRMATIF SUR LA NÉCESSITÉ D?UN ACCORD AVEC LA BANQUE DU JAPON

TOKYO (Reuters) - Taro Aso, ministre japonais des Finances, a estimé dimanche qu'il n'était pas nécessaire que le gouvernement et la Banque du Japon s'entendent sur un nouvel objectif d'inflation, revenant ainsi sur des propos tenus en décembre.

Le gouvernement mené depuis le mois dernier par le Premier ministre Shinzo Abe a demandé l'adoption d'un objectif d'inflation de 2%, soit le double de l'actuel, à la BoJ qui doit en débattre les 21 et 22 janvier.

Taro Aso avait affirmé fin décembre qu'un accord devrait être "envisagé" avant cette date, mais a finalement estimé dimanche que le gouvernement pourrait se contenter des sommets mensuels prévus avec la BoJ, dans le cadre du conseil gouvernemental de politique économique et budgétaire, réactivé pour l'occasion à partir de janvier.

"Tant qu'il y aura des discussions (sur la politique monétaire) au cours des réunions du conseil, il ne sera pas nécessaire de publier un accord (avec la BoJ)", a déclaré le ministre des Finances à la chaîne NHK.

Les propos de Taro Aso, qui a de nouveau insisté sur son souhait de mener une politique de relance à la fois monétaire et budgétaire, laissent entendre que le gouvernement est désormais prêt à laisser le champ libre à la BoJ, à condition qu'elle augmente d'elle-même son objectif d'inflation.

Leika Kihara, Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant