Tarnac : un relevé de compte innocenterait Yldune Lévy

le
0
Poursuivie pour avoir saboté la caténaire d'une ligne TGV en Seine-et-Marne, la jeune femme retirait au même moment 40 euros à un distributeur parisien, selon un relevé de compte produit par Le Canard Enchaîné .

Un relevé de compte, révélé aujourd'hui par Le Canard enchaîné, pourrait relancer les doutes sur la culpabilité des «terroristes de Tarnac». Yldune Lévy, poursuivie avec son ami Julien Coupat pour avoir saboté la caténaire d'une ligne TGV à Dhuisy (Seine-et-Marne) dans la nuit du 7 au 8 novembre 2008, aurait effectué, la même nuit, un retrait d'argent de 40 euros à 2h44, à 45 km de là, en plein Paris, dans le quartier de Pigalle. La jeune femme n'aurait jamais été interrogée sur ce point pendant l'enquête, selon l'hebdomadaire.

«Les policiers soutiennent qu'ils n'ont jamais quitté des yeux la voiture (transportant Yldune Lévy et Julien Coupat, ndlr) dans la nuit du 7 au 8 novembre 2008 et qu'elle se trouvait à Trilport dans un premier tem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant