Tarn : des éleveurs de la FDSEA déposent du fumier devant les grandes surfaces

le
1
Tarn : des éleveurs de la FDSEA déposent du fumier devant les grandes surfaces
Tarn : des éleveurs de la FDSEA déposent du fumier devant les grandes surfaces

Plusieurs groupes d'éleveurs de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FDSEA) du Tarn ont multiplié dans la nuit de mardi à mercredi les dépôts de fumier devant les grandes surfaces du département et les permanences de plusieurs parlementaires pour protester contre la faiblesse des prix payés aux producteurs, a-t-on appris auprès de la préfecture. Ces actions se sont déroulées entre 3h et 5h30 et «n'ont donné lieu à aucune violence ou dégradation» a-t-elle ajouté.

#nuitdeladetresse Les agri tarnais ont adressé des messages aux GMS et élus "+ de prix, - de normes", accompagnés de fumier, cette nuit.— FDSEA 81 (@fdsea81) 15 Juillet 2015

Les agriculteurs sont passés à l'acte en sept points du département, en particulier devant les grandes surfaces de la banlieue d'Albi, à Castres, Réalmont, Graulhet et Mazamet. Devant chaque grande surface ils ont aussi planté une banderole indiquant «Plus de prix moins de normes !». A Castres ils ont également déversé du fumier devant la sous-préfecture et devant les permanences parlementaires des député(e)s Linda Gourjade (PS) et Philippe Folliot (UDI).

Cette nuit devant le Leclerc de Lescure (81) en plein travaux d'expansion! pic.twitter.com/jsfQVr5r1w— FDSEA 81 (@fdsea81) 15 Juillet 2015

Un ras-le-bol par rapport aux prix pratiqués par les grandes surfaces

Les agriculteurs tarnais avaient annoncé dès lundi leur intention de réaliser une telle opération dans la foulée de «la nuit de la détresse» organisée le 2 juillet dans toute la France par le principal syndicat agricole. «C'est un ras-le-bol des producteurs bovins de lait, de viande et des éleveurs de porc par rapport aux prix pratiqués par les grandes surfaces», expliquait mardi le président de la Fdsea du Tarn Philippe Jougla.

Depuis la «nuit de la détresse», la FNSEA a demandé à ses troupes de maintenir la pression sur la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4239886 le mercredi 15 juil 2015 à 08:43

    Pauvres agriculteurs, leur pire ennemi c'est leur syndicat ; ils ont élu Beulin à la tête de la FNSEA, c'est comme si Gattaz avait été élu à la tête de la CGT.