Tarkett : le chiffre d'affaires trimestriel résiste bien

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Le fabricant de revêtements de sols réalise 32% de son chiffre d'affaires dans la zone «CEI (ex-Union soviétique) et autres». Au premier trimestre, ses ventes se sont établies à 492,9 millions d'euros, en repli de 5,4% mais quasi-stables (-0,2%) à périmètre et taux de change constants. Tarkett indique que le premier trimestre est structurellement le plus faible de l'année pour lui, en particulier dans le segment du Sport et dans la CEI. Mais cette année, la période de janviers à mars a été marquée par des conditions économiques difficiles et des dévaluations monétaires fortes dans les pays de la CEI.

La baisse de l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté sur la période a été plus prononcée: -20,6%, à 35,8 millions d'euros. Ce recul s'explique principalement par l'effet retard des augmentations de prix dans la CEI: en Russie, elles ne sont intervenues que début avril. Par ailleurs, les coûts d'achats et les plans de productivité ont été conformes aux attentes (voir le cours Tarkett).

Si Tarkett se veut confiant dans sa capacité à compenser les dévaluations de devises dans la CEI par des augmentations de prix, il reste aussi prudent sur ses perspectives à court terme dans cette région. Le marché l'a déjà anticipé: le titre cède 11% en trois mois et sa valorisation n'est en rien excessive, avec une valeur d'entreprise (capitalisation plus dette nette) représentant 6,7 fois l'Ebitda attendu cette année et 6

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant