Tarkett : encore du potentiel

le
0
Tarkett est spécialisé dans les revêtements de sol et surfaces de sport.(© Tarkett)
Tarkett est spécialisé dans les revêtements de sol et surfaces de sport.(© Tarkett)

Le fabricant de sols en vinyle, moquettes et parquets fait une nouvelle fois preuve de résilience dans un environnement compliqué. Son chiffre d’affaires du premier trimestre s’est hissé à 561,2 millions d’euros, en hausse de 13,9%, grâce aux acquisitions et à un effet devises positif. À périmètre et à taux de change constants, les ventes sont restées stables. 

Bloc "A lire aussi"

La progression des segments Europe, Moyen-Orient, Afrique (Emea) et Sports a compensé les difficultés en Russie et en Ukraine, où Tarkett est bien implanté. La marge d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) a cependant reculé de 120 points de base sur la période, à 5,7%

La baisse de la rentabilité paraît temporaire. La remontée du rouble est de bon augure pour Tarkett, même si la situation en Russie reste instable. Dans les autres régions, la demande devrait rester positive et le groupe bénéficiera de ses efforts de productivité et d’innovation. Le titre a rebondi de 32% en trois mois, mais son potentiel n’est pas épuisé. Avec une valeur d’entreprise représentant 7 fois l’Ebitda attendu en 2016, la valorisation est sans excès.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant