Tariq Ramadan : «Les Frères musulmans sont dans une impasse»

le
7
Tariq Ramadan : «Les Frères musulmans sont dans une impasse»
Tariq Ramadan : «Les Frères musulmans sont dans une impasse»

Son grand-père, égyptien, a fondé en 1928 le mouvement islamiste des Frères musulmans avant d'être assassiné en 1949 pour ses idées politiques. Tariq Ramadan, 51 ans, suit de très près les événements en Egypte. Il condamne la répression par l'armée des Frères musulmans tout en étant critique à l'égard de cette organisation religieuse. Ce prédicateur de nationalité suisse, professeur d'études islamiques contemporaines à la célèbre université anglaise d'Oxford, est très populaire dans les banlieues françaises. Il est régulièrement invité à des conférences qui affichent complet. Il se présente comme un modéré mais est souvent accusé par ses détracteurs de tenir un double discours. En novembre 2003, lors d'un débat télévisé avec Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, ce théologien controversé avait refusé de se prononcer clairement pour l'interdiction de la lapidation des femmes ayant commis l'adultère.

La tournure des événements en Egypte vous surprend-elle?

Dès le début des soulèvements dans le monde arabe, j'ai toujours fait part d'un optimisme très prudent. Je savais qu'on allait beaucoup plus vers une déstabilisation de la région que vers des processus de démocratisation. J'étais critique à l'égard des mouvements islamistes en mettant en évidence les lacunes de leurs programmes. Malheureusement, ce qui se passe en Egypte, me dit que la prudence était bonne conseillère. Je ne suis donc absolument pas surpris par cette déstabilisation et cette polarisation que je décris dans mon dernier livre (L'islam et le Réveil Arabe, Presses du Châtelet). Ce qui me surprend, en revanche, c'est l'intensité de la violence! C'est pire que tout ce que je pouvais imaginer.

Cela vous touche-t-il personnellement?

Oui, cela me donne beaucoup de tristesse. Je suis européen de culture mais je suis égyptien de mémoire. Il y a l'histoire familiale, l'exil qui fait que je ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 19 aout 2013 à 09:29

    Pourquoi le terme "islamiste"? Il y a le mot musulman et le mot islam, ce n'est pas suffisant? Imagine-t-on le terme "catholiciste"? Qu'est-ce que cela voudrait dire sinon désigner un mouvement purement politique? Ce serait forcément en marge de la religion catholique.

  • dchatene le lundi 19 aout 2013 à 08:58

    européen de culture !!!!!! on réve .Un vulgaire islamiste fascisant déguisé en intelectuel "europeen".Bravo Boursorama pour votre tolérence à l'extéme droite de tout poil...

  • Lapioche le lundi 19 aout 2013 à 08:48

    boursorama qui aide Ramadan à vendre ses sales bouquins, on aura tout vu

  • nayara10 le dimanche 18 aout 2013 à 09:34

    Un Français aurait dit autant de Haine que lui ..La Lycra et ses alliers lui aurait infligé 4 ans de prison et 40.000 €uros d'amende...Mais lui ,il peut dire tout ce qu'il veut .Il est protègé par le Khor ..AN ..

  • nayara10 le dimanche 18 aout 2013 à 09:34

    Un Français aurait dit autant de Haine que lui ..La Lycra est alliers lui aurait infligé 4 ans de prison et 40.000 €uros d'amende...Mais lui ,il peut dire tout ce qu'il veut .Il est protègé par le Khor ..AN ..

  • janaliz le dimanche 18 aout 2013 à 09:08

    Pas d'autres informations à donner que l'avis de ce diplodocus de la liberté des femmes... Ce mec est fou furieux. Il devrait être interdit de séjour en Europe.

  • mjjmimi le dimanche 18 aout 2013 à 08:56

    Ce Pinnochio est dangereux!