Tarifs «maison» : EDF renonce à la réforme

le
0
Le 7 avril dernier , les salariés avaient massivement suivi l'appel à la grève pour défendre le «tarif agents».

Ce n'était qu'une réfor­mette, mais la mobilisation des agents d'EDF en particulier aura suffi à faire reculer la ­direction de l'électricien.

Lundi, l'UFE (Union française des électriciens), qui rep­résente un secteur massivement ­dominé par EDF, puis GDF Suez, a annoncé qu'elle renonçait à mettre en œuvre la réforme du tarif agents mise sur la table des négociations en février dernier. Mais, le 7 avril, à l'appel de leurs syndicats, les salariés de l'électricien avaient réalisé une vraie démonstration de force : près de 60 % d'entre eux s'étaient mis en grève au nom de cet acquis, une mobilisation bien supérieure à celle constatée pendant le mouvement sur les retraites de l'automne, par exemple.

Lundi, l'UFE avançait prudemment que les «conditions de la réforme n'étaient pas réunies». Exit, donc, l'aménagement du régime avantageux dont bénéficient aujourd'hui 300.000 foyers d'agents en activité ou retraités d'EDF ou de GDF. Actuell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant