Tarifs du gaz : l'Autorité de la concurrence veut une réforme

le
2
Tarifs du gaz : l'Autorité de la concurrence veut une réforme
Tarifs du gaz : l'Autorité de la concurrence veut une réforme
Depuis 2009 et de façon constante, le prix du gaz français payé par les consommateurs est nettement au dessus de la moyenne européenne. Face à ce constat, l'Autorité de la Concurrence s'est prononcée, ce jeudi, sur la disparition des tarifs réglementés du gaz. Elle estime qu'ils ont une «influence défavorable sur le fonctionnement de la concurrence» et ne contribuent pas au pouvoir d'achat des ménages. Par ailleurs, selon l'Autorité, ce système dissuade les fournisseurs alternatifs d'entrer sur le marché français, alors qu'ils pourraient stimuler la concurrence avec des offres moins chères.

Alors que la consommation nationale de gaz a été quasiment multipliée par 5 entre 1970 et 2011, le marché de la fourniture du gaz a été ouvert progressivement à la concurrence depuis 2000. En parallèle, les pouvoirs publics ont souhaîté maintenir l'existence de tarifs réglementés pour les opérateurs historiques comme GDF. Ce tarif traduit la totalité des coûts d'approvisionnement en gaz naturel et l'ensemble des coûts hors approvisionnement (transport, stockage, distribution...). Cela permet ensuite de déterminer le prix moyen qui sera facturé au client. Dans ces conditions, l'Autorité pointe plusieurs dysfonctionnements :

Les consommateurs mal informés. Selon l'Autorité, beaucoup de consommateurs de gaz croient que les tarifs réglementés les protègent des hausses de prix, alors que des offres de marchés moins chères sont disponibles sur le marché. De surcroit, chaque hausse de prix des tarifs réglementés du gaz renforce dans l'esprit de nombreux consommateurs qu'il n'y aurait qu'un seul prix du gaz en France en fonction de ce qui est pratiqué par GDF.

Par ailleurs, selon l'enquête de l'Autorité, plus de la moitié des consommateurs résidentiels ne savent pas qu'ils peuvent choisir leur fournisseur de gaz naturel et 68 % d'entre eux ignorent qu'EDF et GDF Suez sont deux entreprises différentes et concurrentes....

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Formax le jeudi 18 avr 2013 à 17:06

    S'ils suppriment les tarifs règlementés c'est augmentation des tarifs à coup sûr !...

  • faites_c le jeudi 18 avr 2013 à 16:14

    "EDF et GDF Suez sont deux entreprises différentes et concurrentes...."Manifestement, il n'y a que l'Autorité de la concurrence qui y croit à cette information car sur le terrain c'est bien la même entreprise avec des tarifs identiques à la 5 ème décimale! La seule chose qui change sur la facture c'est le logo en haut à gauche.L'Autorité de la Concurrence encore une entité que l'on paye à rien fou.tre et qu'il faut supprimer le plus rapidement possible!!!