Tarifs de l'énergie : la loi votée après un clash entre députés

le
1
Les élus de droite, du centre et du Front de gauche ont quitté l'Hémicycle peu avant le vote, au milieu de la nuit, pour protester contre l'introduction de mesures d'assouplissement sur la réglementation de l'éolien.

«Ne transformez pas à 2 heures du matin en fin de semaine la France en un immense ventilateur», a pesté le député UMP Martial Saddier avant de quitter l'Hémicycle cette nuit, suivi des autres élus députés UMP ainsi que des parlementaires UDI (centre) et du Front de Gauche. Ils entendaient ainsi protester contre l'ajout d'un amendement, soutenu par le gouvernement et les Verts, destiné à soutenir l'essor de l'éolien. La quinzaine de députés de gauche encore présents dans l'Hémicycle a ensuite adopté, à l'unanimité, le texte de loi visant à créer un bonus/malus sur la facture d'énergie des consommateurs et à étendre les tarifs sociaux.

Le camp des Verts s'est réjoui de ce vote et de l'assouplissement de la règlementation sur l'éolien. Le député écologiste Denis Baupin a ainsi salué des «avancées significatives» et un «vent d'air frais pour l'éolien». Il a particulièrement loué la suppression, sur proposition du groupe Europe Ecologie-Les Verts, de 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 5 oct 2012 à 11:02

    On devrait faire la même chose pour les denrées alimentaires usuelles, on a droit à tant de grammes de pain, de viande...ce n'est que le système soviètique appliqué à l'énergie ....pour commencer.