Tarbes : La réponse cinglante du club à Pascal Lescloupé

le
0
Tarbes : La réponse cinglante du club à Pascal Lescloupé
Tarbes : La réponse cinglante du club à Pascal Lescloupé

Tarbes a répondu samedi - par le biais d'un communiqué - à Pascal Lescloupé, dans lequel il pointe du doigt les responsabilités de ce dernier quant au naufrage que connaît le TPR.

Pascal Lescloupé, ancien partenaire et vice-président du club, ne souhaite pas être le seul tenu responsable des problèmes financiers du Tarbes Pyrénées rugby. « Ce qui se passe au TPR, c’est qu’on a tous joué « borderline. » On est tous en tort dans cette affaire et j’ai ma part de responsabilité » a expliqué l’homme d’affaire dans La Dépêche du Midi. Pour rappel, Tarbes a accumulé un trou de 1,63 millions d’euros, est rétrogradé administrativement en plus d’avoir une pénalité de 15 points.

Des propos que n’ont visiblement pas apprécié les dirigeants du club. Samedi, par le biais d’un communiqué, le TPR a répondu fermement à Lescloupé. En effet, le communiqué explique avec un ton cynique que ce dernier est le responsable « de la relégation du club par ses malversations » ou encore « de la mise au chômage des employés » en commençant chaque phrase de l’anaphore : « drôle d’humour ». La fin de saison risque d’être longue pour Tarbes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant